Ouverture de compte bancaire en Aruba

 

 

 

  L'Aruba, paradis fiscal

 

Nom de la banque Site de la banque
Aruba Bank http://www.arubabank.com/
Caribbean Mercantile Bank N.V. http://www.cmbnv.com/
Central Bank of Aruba http://www.cbaruba.org/
 

Aruba est une île de la mer des Caraïbes faisant partie des petites Antilles et située au large des côtes du Venezuela. Aruba forme un État du Royaume des Pays-Bas à part entière depuis que l'île s'est séparée des Antilles néerlandaises en 1986.

Avant l'arrivée des Espagnols, Aruba cultivait essentiellement l'aloès mais on se sait pas grand chose de l'économie de cette époque.

En 1825, les Néerlandais découvrent de l'or. C'est le premier âge de prospérité de l'île avec l'ouverture de mines et l'afflux de chercheurs d'or.

En 1924, Aruba profite de sa position au sortir du golfe pétrolier du Venezuela et du lac Maracaibo pour ouvrir une raffinerie de pétrole, c'est le deuxième âge d'abondance pour Aruba. En 1985, la raffinerie Lago qui appartient à une filiale d'Exxon ferme : le gouvernement perd 30% de ses recettes et rentre en récession l'année suivante. En 1990, la raffinerie est rénovée puis achetée et rouverte par un autre consortium pétrolier américain, El Paso, mais en 2003 ce dernier indique son intention de vendre la raffinerie qui transforme 170 000 barils par jour.

Troisième âge d'or : le tourisme. Avec son régime politique stable, son climat quasi idéal et ses plages, Aruba offre aux touristes américains, vénézuéliens et néerlandais une destination qui correspond à la demande d'une île « paradisiaque ». En 2001, le tourisme représente 35 % des emplois et 38 % du PIB de l'île.

Mais le gouvernement cherche d'autres ressources pour une île qui n'exporte que son pétrole raffiné. Il jette son dévolu sur les très rentables « services financiers off-shore » que l'on peut traduire en langage courant par paradis fiscal.

Beaucoup de voisins antillais d'Aruba (Grenade, les Îles Caïmans, Antigua-et-Barbuda, etc.) ont déjà trouvé leur compte dans cet exercice. Mais la métropole et l'Union européenne exigent une plus grande transparence sur les transactions bancaires (en particulier via le GAFI). À partir du 1er avril 2003, les voyageurs avec plus de 20 000 florins arubais (le taux du florin arubais est fixé par rapport au dollar américain à 1,79 florin par dollar) en espèces doivent déclarer cette somme aux douanes arubaises. Aruba possède sa propre banque centrale, ce qui lui offre une certaine latitude dans ses politiques économiques, mais a dû promettre à l'OCDE d'aligner son système bancaire d'ici 2006. Aruba essaie toujours de développer ce secteur, sachant que le domaine est immense et flou.

Après le 11 septembre 2001, la fréquentation des Américains chute et les finances du pays s'en ressentent. Le pays entre en récession, son PIB se contractant de 1,2 % en 2001 et de 3,8 % en 2002 alors que lors du boom du tourisme (au début des années 1990), la croissance annuelle était de l'ordre de 5 %.

Le budget de l'État doit faire face à un gros déficit et à une balance commerciale négative : d'un côté les touristes viennent moins, ce qui crée un manque à gagner important, de l'autre les Arubais ont, au cours de cette période de forte croissance (jusqu'en 2001), obtenu de fortes revalorisations salariales que les employeurs ne peuvent que difficilement assurer.

Le chômage reste encore inexistant (0,6 %) mais pour combien de temps ? Le FMI prévoit pour 2003 une reprise de l'économie arubaise et un taux de croissance de 4 %, mais toujours un problème de dette publique qui fin 2002 était estimée à 37 % du PIB.

Aruba essaie de développer d'autres secteurs de service : relancer les raffineries, mais alors le tourisme risque de pâtir de la pollution de cette industrie. Une des perspectives mises en avant par le gouvernement sont les télécommunications et le développement de zones franches.

 

 

Voir aussi

Liste Offshore financial Centers.

Liste Paradis fiscaux non-coopératifs selon l’OCDE

 

 

 

Compte et Carte bancaire à l’étranger
Un compte bancaire offshore est un compte à l’étranger tenu dans une banque qui se trouve en dehors de votre pays de résidence.
 

Anguilla (Royaume-Uni)
Andorre
Antigua-et-Barbuda
Antilles néerlandaises (Pays-Bas)
Aruba
Bahamas

Bahreïn
Barbade
Belize

Belgique
Bermudes (Royaume-Uni)

Émirats arabes unis
Îles Caïmans (Royaume-Uni)
Îles Cook (Nouvelle-Zélande)

Île de Man (Royaume-Uni)

Jersey (Royaume-Uni)

Costa Rica

Delaware: (États-Unis)
Dominique

Guernesey (Royaume-Uni)
Gibraltar (Royaume-Uni)
Grenade
Liberia
Liechtenstein

Luxembourg
Malaisie (Labuan)

Malte
Monaco
Montserrat (Royaume-Uni)
Niue (Nouvelle-Zélande)
Panamá
Philippines

Royaume-Uni
Saint-Vincent-et-les Grenadines
Samoa

Singapour

Suisse

Uruguay
Vanuatu

Vatican

 

La gestion de compte bancaire à l’étranger pour un non residant n’exige pas un déplacement, toutes vos opérations bancaires peuvent se passer via remote par Internet, e-mail, courrier, fax ou par téléphone. Les comptes bancaires offshore offrent cartes de crédit et cartes de débit lequelles sont disponibles et vous permet un accès simple et direct à vos fonds a tout temps.

Caraïbes Anguilla (Royaume-Uni) • Antigua-et-Barbuda • Aruba (Pays-Bas) • Bahamas • Barbade • Bonaire (Pays-Bas) • Îles Caïmans (Royaume-Uni) • Cuba • Curaçao (Pays-Bas) • République dominicaine • Dominique • Grenade • Guadeloupe (France) • Haïti • Jamaïque • Martinique (France) • Montserrat (Royaume-Uni) • Île de la Navasse (États-Unis) • Porto Rico (États-Unis) • Saba (Pays-Bas) • Saint-Barthélemy (France) • Saint-Christophe-et-Niévès • Saint-Eustache (Pays-Bas) • Saint-Martin (France) • Sint Maarten (Pays-Bas) • Saint-Vincent-et-les Grenadines • Sainte-Lucie • Trinité-et-Tobago • Îles Turques-et-Caïques (Royaume-Uni) • Îles Vierges des États-Unis (États-Unis) • Îles Vierges britanniques (Royaume-Uni)
 

 

 

Compte Banque en Suisse Classic - Pourquoi un compte en Suisse - Compte Suisse Postal  - Suisse Forex Banque Compte - Compte bancaire à numéro en Suisse - Compte Banque aux USA - Compte Autriche - Compte Caribbean - Compte bancaire au Portugal - Compte Alémanique - Carte anonyme - Qui sont nos clients - Commandez un compte - Contactez-nous - Plus de information: Qui est Offshore - Qui est Forex - Glossaire des termes financiers et outres - Qui est offshore Banking - Liste des banques Suisses et négociants autorisés - Liste des banques centrales - Liens utiles sur Economie, Finance et Bourse sites - Registre des comptes de virements à Suisse - Les jours fériés bancaires en Suisse - Suisse National Banque - Le Franc Suisse - Les différents types de banques - Apostille - Virements - Site carte

 

Copyright © 2005-2017

 

Politique de confidentialité Privacy Policy