Ouverture de compte bancaire en Royaume-Uni

 

 

 

  Ouvrir un compte bancaire en Angleterre à distance
Le plus simple et rapide, est d’ouvrir un compte en banque britannique depuis votre pays d’origine: la mojoritie des établissements financiers proposent ce service.

Si l’ouverture d’un compte bancaire au Royaume-Uni est facile et rapide, l’obtention des différents moyens de paiement peut prendre du temps. La banque ne vous connaissant pas, elle ne vous accordera pas immédiatement de chéquiers, de cartes de débit et encore moins de cartes de crédit, et attendra de constater des rentrées d’argent régulières et une gestion « normale » du compte.
 

Le Royaume-Uni, en forme longue le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, est un État indépendant d'Europe de l'Ouest créé en 1801, composé de la Grande-Bretagne (Angleterre, Écosse et Pays de Galles) et de l’Irlande du Nord. La plus grande partie de ses territoires est située à proximité de la côte Nord-Ouest de l'Europe continentale et est entourée par la mer du Nord, la Manche, la mer d'Irlande et l'océan Atlantique. Le Royaume-Uni possède également 14 territoires d'outre-mer (territoire britannique d'outre-mer), vestiges de l'empire britannique. Les noms de Grande-Bretagne ou d'Angleterre sont souvent utilisés dans le langage courant, et de manière impropre, pour désigner le Royaume-Uni dans son ensemble.

Première démocratie parlementaire, le système politique du Royaume-Uni repose sur une monarchie constitutionnelle, une des plus vieilles au monde. La capitale politique est Londres, première aire urbaine de Grande-Bretagne et, selon les critères retenus, de l'Union européenne (UE). Londres est également la première place financière d'Europe et l'un des principaux centres d'affaires internationaux. Berceau de la révolution industrielle, le Royaume-Uni est actuellement classée sixième économie mondiale par le PIB nominal et sixième à parité de pouvoir d'achat.

Le Royaume-Uni est une puissance nucléaire reconnue avec le quatrième budget de la défense le plus élevé. Membre de l'Union européenne (UE) depuis 1973, le Royaume-Uni est aussi l'un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et fait partie du Groupe des huit (G8), de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), et du Commonwealth of Nations.

Le Royaume-Uni est la 6e économie mondiale en 2009, avec un produit intérieur brut (PIB) de 2 246 milliards de dollars, derrière les États-Unis, la Chine, le Japon, l'Allemagne et la France. Il est passé sixième en 2008, derrière la France[11]. En classement par PIB en parité de pouvoir d'achat (PPA), le Royaume-Uni est le 6e pays[12]. La ville de Londres est un centre majeur économique et commercial du niveau de mégapoles telles que New York ou Tōkyō. Pendant 25 ans, l'économie britannique s'est vue être désignée par certains depuis les années 1980 comme le modèle Anglo-Saxon s'appuyant notamment sur les principes de libéralisme, de marché libre et de faible taxation.

Les Britanniques furent les premiers à entrer dans l'ère de la Révolution industrielle en développant notamment, comme la plupart des pays en voie d'industrialisation à l'époque, des industries lourdes telles que la construction navale, l'industrie minière, la production d'acier et le textile. Le Royaume a créé un marché outre-mer des produits britanniques lui permettant de dominer le marché international durant le XIXe siècle. Cependant, tant du fait de l'industrialisation des autres pays que de la perte d'emplois dans l'agriculture, le Royaume-Uni a vu son avance économique diminuer par rapport aux autres. En conséquence, l'industrie lourde a lentement décliné tout au long du XXe siècle. Pour autant, le secteur tertiaire, lui, s'est sensiblement développé et pèse maintenant près de 73% du PIB britannique.

Le secteur tertiaire du Royaume-Uni est dominé par les services financiers, en particulier dans les domaines de la banque et de l'assurance. Londres est le plus grand centre financier du monde, en particulier grâce à la Bourse de Londres, au London International Financial Futures and options Exchange et au Lloyd's of London tous situés dans la City, grossièrement équivalent à La Défense de Paris. La capitale possède aussi la plus forte concentration de sièges de banques étrangères. Durant ces dernières décennies, un centre financier sur les rives de la Tamise s'est développé dans le quartier des Docklands qui a ensuite accueilli les bureaux des banques HSBC et Barclays. Il existe un certain nombre de multinationales, non-basées au Royaume-Uni, ayant choisi pour siège social européen ou étranger Londres ; par exemple le premier groupe financier du monde, Citigroup. Notez aussi qu'Édimbourg possède d'importants centres financiers.

Le tourisme représente une part majeure de l'économie britannique : avec plus de 27 millions de touristes par an, le Royaume-Uni est la sixième destination touristique mondiale.


Gratte-ciels de la City (premier plan à gauche) et de Canary Wharf (arrière-plan à droite), symboles de la puissance économique de la capitale britannique.Le secteur secondaire a, quant à lui, amplement diminué depuis la Seconde Guerre mondiale. Il constitue encore, néanmoins, une part importante de l'économie britannique. L'industrie britannique des moteurs en représente une partie majeure, bien diminuée néanmoins depuis l'effondrement de MG Rover. La production d'avions civils et militaires, dirigée par la plus grosse firme aérospatiale du Royaume-Uni : BAE Systems et l'européen EADS (dirigeant d'Airbus). Rolls-Royce détient une part très significative du marché mondial des moteurs aérospatiaux. L'industrie chimique et pharmaceutique est, elle aussi, puissante avec les seconds et sixièmes plus grands noms de l'industrie pharmaceutique dans le monde : respectivement GlaxoSmithKline et AstraZeneca, tous deux basés au Royaume-Uni.

L'industrie « créative » (art, cinéma, mode, design, etc.) représentait 7,3% du PNB et a monté d'en moyenne 5% par an entre 1997 et 2004.

Le secteur agricole représente lui seulement 0,9% du PIB. À cause du climat, l´agriculture ne couvre que la moitié des besoins alimentaires et est éclaboussée par des scandales (vache folle, fièvre aphteuses)

Le Royaume-Uni possède d'importantes richesses énergétiques : charbon, gaz, pétrole... bien que ces deux dernières soient en diminution. La production d'énergie primaire est responsable de 10% du PIB britannique, une part bien plus importante que la majorité des pays industrialisés.

La monnaie du Royaume-Uni est la livre sterling (en anglais Pound sterling) représentée par le symbole « £ ». La Banque d'Angleterre est la banque centrale qui gère notamment la fabrication des pièces et billets. Les banques en Écosse et Irlande du Nord se réservent le droit de mettre en circulation leurs propres billets, à condition toutefois de maintenir un nombre suffisant de billets de la Banque d'Angleterre en réserve pour couvrir la mise en circulation. Le Royaume-Uni a préféré ne pas adopter l'euro lors du lancement de cette monnaie en 1999 bien que le gouvernement ait prévu de tenir un référendum pour décider de l'adoption de la monnaie si « cinq tests économiques » se révèlent concluants. L'opinion britannique est toujours contre même si elle a récemment montré un intérêt grandissant quant à son adoption.
 

Les banques du Royaume Uni fonctionnent de manière simple. La majorité des banques offre des services de qualité équivalente ainsi qu’un service en ligne pour leurs clients. Comme toujours, regardez toutes les offres et demandez à vos amis qui vous conseilleront.

Vous ne pouvez pas vivre au Royaume Uni sans compte en banque. Vous allez sûrement en avoir besoin pour recevoir votre salaire, louer ou acheter une habitation, payer les services comme le gaz, l'eau, le téléphone...

Cela risque d'être difficile, en tant qu’étranger, d'ouvrir un compte en banque au Royaume Uni. Et même si vous avez un compte, ce ne sera pas forcément simple d'obtenir une carte de crédit tout de suite. Il vous faudra attendre plusieurs mois pour que la banque puisse établir votre profil si vous n'avez pas eu de compte et donc que vous n'avez pas de 'credit history' au Royaume Uni. Ce sera plus facile si vous y allez pour des raisons professionnelles. Pour faciliter les démarches, demandez une lettre de recommandations à votre banquier (en Anglais) décrivant votre comportement en tant que client (durée du compte, votre solde, et votre solde moyen l'année précédente).

Une autre option est d'ouvrir un compte avec une banque ayant des succursalles au Royaume Uni.

Choisir une banque
Les plus grosses banques (‘high street’) au Royaume Uni sont Bank of Scotland, HSBC, Barclays, Halifax, Abbey, Lloyds TSB, et NatWest. Ces banques ont des succursales dans la plupart des villes en Grande Bretagne.

Pour trouver la succursale la plus proche, vérifiez les sites Internet des banques:

Bank of Scotland www.bankofscotland.co.uk/ HSBC 0800 032 4738 www.hsbc.co.uk Barclays 0800 400 100 www.barclays.co.uk Halifax 08457 20 30 40 www.halifax.co.uk Abbey 0800 587 2758 www.abbey.com Lloyds TSB 0845 3000 000 www.lloydstsb.com Natwest 0800 200 400 www.natwest.com
 

 

 

 

 

Voir aussi

Liste Offshore financial Centers.

Liste Paradis fiscaux non-coopératifs selon l’OCDE

 

 

 

Compte et Carte bancaire à l’étranger
Un compte bancaire offshore est un compte à l’étranger tenu dans une banque qui se trouve en dehors de votre pays de résidence.
 

Anguilla (Royaume-Uni)
Andorre
Antigua-et-Barbuda
Antilles néerlandaises (Pays-Bas)
Aruba
Bahamas

Bahreïn
Barbade
Belize

Belgique
Bermudes (Royaume-Uni)

Émirats arabes unis
Îles Caïmans (Royaume-Uni)
Îles Cook (Nouvelle-Zélande)

Île de Man (Royaume-Uni)

Jersey (Royaume-Uni)

Costa Rica

Delaware: (États-Unis)
Dominique

Guernesey (Royaume-Uni)
Gibraltar (Royaume-Uni)
Grenade
Liberia
Liechtenstein

Luxembourg
Malaisie (Labuan)

Malte
Monaco
Montserrat (Royaume-Uni)
Niue (Nouvelle-Zélande)
Panamá
Philippines

Royaume-Uni
Saint-Vincent-et-les Grenadines
Samoa

Singapour

Suisse

Uruguay
Vanuatu

Vatican

 

La gestion de compte bancaire à l’étranger pour un non residant n’exige pas un déplacement, toutes vos opérations bancaires peuvent se passer via remote par Internet, e-mail, courrier, fax ou par téléphone. Les comptes bancaires offshore offrent cartes de crédit et cartes de débit lequelles sont disponibles et vous permet un accès simple et direct à vos fonds a tout temps.

Caraïbes Anguilla (Royaume-Uni) • Antigua-et-Barbuda • Aruba (Pays-Bas) • Bahamas • Barbade • Bonaire (Pays-Bas) • Îles Caïmans (Royaume-Uni) • Cuba • Curaçao (Pays-Bas) • République dominicaine • Dominique • Grenade • Guadeloupe (France) • Haïti • Jamaïque • Martinique (France) • Montserrat (Royaume-Uni) • Île de la Navasse (États-Unis) • Porto Rico (États-Unis) • Saba (Pays-Bas) • Saint-Barthélemy (France) • Saint-Christophe-et-Niévès • Saint-Eustache (Pays-Bas) • Saint-Martin (France) • Sint Maarten (Pays-Bas) • Saint-Vincent-et-les Grenadines • Sainte-Lucie • Trinité-et-Tobago • Îles Turques-et-Caïques (Royaume-Uni) • Îles Vierges des États-Unis (États-Unis) • Îles Vierges britanniques (Royaume-Uni)
 

 

 

Compte Banque en Suisse Classic - Pourquoi un compte en Suisse - Compte Suisse Postal  - Suisse Forex Banque Compte - Compte bancaire à numéro en Suisse - Compte Banque aux USA - Compte Autriche - Compte Caribbean - Compte bancaire au Portugal - Compte Alémanique - Carte anonyme - Qui sont nos clients - Commandez un compte - Contactez-nous - Plus de information: Qui est Offshore - Qui est Forex - Glossaire des termes financiers et outres - Qui est offshore Banking - Liste des banques Suisses et négociants autorisés - Liste des banques centrales - Liens utiles sur Economie, Finance et Bourse sites - Registre des comptes de virements à Suisse - Les jours fériés bancaires en Suisse - Suisse National Banque - Le Franc Suisse - Les différents types de banques - Apostille - Virements - Site carte

 

Copyright © 2005-2017

 

Politique de confidentialité Privacy Policy